Show simple item record

Files in this item

Thumbnail

Item metadata

dc.contributor.authorHugueny-Leger, Elise Simone Marie
dc.date.accessioned2013-06-30T23:30:39Z
dc.date.available2013-06-30T23:30:39Z
dc.date.issued2012-07
dc.identifier.citationHugueny-Leger , E S M 2012 , ' 'En dehors de la fête' : entre présence et absence, pour une approche dialogique de l'identité dans Les Années d'Annie Ernaux ' , French Studies , vol. 66 , no. 3 , pp. 362-375 . https://doi.org/10.1093/fs/kns080en
dc.identifier.issn0016-1128
dc.identifier.otherPURE: 3426787
dc.identifier.otherPURE UUID: 1c9f323d-54b3-404f-8d9d-e4c173212f74
dc.identifier.otherScopus: 84867410853
dc.identifier.otherORCID: /0000-0001-8588-7461/work/52888734
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10023/3828
dc.description.abstractLe postulat de cet article est que la conception de l’identité telle qu’elle est développée dans Les Années d’Annie Ernaux (2008) fonctionne sur un mouvement paradoxal de présence et absence du sujet (auteure, narratrice et personnage) ernalien. Ce mouvement, qui se réfère à une manière d’aborder à la fois le quotidien et l’écriture, et qui a été décrit par Ernaux comme la sensation d’être ‘hors de la fête’, peut se comprendre comme partie intégrante de son œuvre. Il trouve sa représentation la plus probante dans le motif même de la fête, occasion de faire mettre en jeu des interactions entre soi et autrui ainsi que des structures à la fois privées et institutionnalisées. En prenant ce motif comme point de départ, cet article propose une lecture d’Ernaux à travers les théories de Bakhtine sur le carnaval, la polyphonie et l’identité qui permettent de mettre en valeur le passage de la présence à l’absence, de soi aux autres, et le rôle de la parole d’autrui dans la constitution des Années. Il s’agit de comprendre comment ce texte peut être décrit comme un véritable ‘roman total’ dans le sens où il fait place à l’intertextualité, au dialogisme, où il met en lumière diverses structures sociales et laisse entrevoir une identité personnelle et narrative basée sur la question de l’altérité.
dc.format.extent14
dc.language.isofra
dc.relation.ispartofFrench Studiesen
dc.rightsThis is a pre-copy-editing, author-produced PDF of an article accepted for publication in French Studies following peer review. The definitive publisher-authenticated version © The Author 2012, published by Oxford University Press on behalf of the Society for French Studies, is available online at: http://fs.oxfordjournals.org/content/66/3/362.fullen
dc.subjectAnnie Ernauxen
dc.subjectLes Annéesen
dc.subjectBakhtin,en
dc.subjectIdentityen
dc.subjectDialogismen
dc.subjectPQ Romance literaturesen
dc.subject.lccPQen
dc.title'En dehors de la fête' : entre présence et absence, pour une approche dialogique de l'identité dans Les Années d'Annie Ernauxen
dc.typeJournal articleen
dc.description.versionPostprinten
dc.contributor.institutionUniversity of St Andrews.Frenchen
dc.identifier.doihttps://doi.org/10.1093/fs/kns080
dc.description.statusPeer revieweden
dc.date.embargoedUntil2013-07-01
dc.identifier.urlhttp://www.scopus.com/inward/record.url?scp=84867410853&partnerID=8YFLogxKen


This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record